Education Nationale: Aménagements des épreuves des examens

Compte tenu de la situation sanitaire, des aménagements des épreuves des examens nationaux ont été décidés.  Consultez toutes les réponses à vos questions pour les examens du bac, brevet, CAP, BEP et BTS

Questions / réponses EDUCATION NATIONALE 

Extrait:
"Au regard des incertitudes sur les évolutions de la situation sanitaire, la perturbation dans l’apprentissage des élèves et la complexité d’organisation de nos examens nationaux, "Il n'est pas possible, comme l’a dit le Premier ministre le 2 avril, que les élèves puissent passer le baccalauréat dans les conditions normales."
Ces épreuves se traduisent en effet, chaque année, par la convocation de plus de deux millions d’élèves, en France mais aussi à l’étranger, de la mi-mai au début du mois de juillet. Préparées dès le mois de septembre, elles impliquent plusieurs semaines de mobilisation des personnels du ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse, l’impression de plusieurs centaines de sujets, représentant plus de 100 millions de pages, et la convocation d’épreuves successives réunissant de très nombreux candidats dans les mêmes salles.
En outre, après le retour des élèves en classe, l’enjeu principal sera de consacrer l’essentiel du temps aux apprentissages afin de limiter d’éventuels retards et de permettre une poursuite d’études au lycée et dans les formations du supérieur dans de bonnes conditions.
Après une large consultation des partenaires sociaux, des fédérations de parents d’élèves, des délégués nationaux et académiques des lycéens, le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse a proposé au Président de la République et au Premier ministre des aménagements qui tiennent compte de trois critères essentiels :
  • le critère sanitaire ;
  • le critère pédagogique ;
  • le critère logistique.
Le principe général : l’ensemble des épreuves du diplôme national du brevet et du baccalauréat général, technologique et professionnel sont validées à partir des notes du livret scolaire, à l’exception de l’épreuve orale du baccalauréat de français qui est maintenue.

Téléchargez notre document questions/réponses sur les examens nationaux

Questions générales
Pourquoi avoir annulé les épreuves terminales et l’écrit de français ?
Dans les circonstances exceptionnelles que nous connaissons, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse n’est pas en mesure de garantir, à la fois en termes sanitaires et logistiques (volume d’impression des sujets représentant plus de 100 millions de pages, etc.), la bonne tenue de ces épreuves dans le calendrier initial. Afin de ne pas faire peser sur les élèves, leurs familles et les professeurs un aléa source d’inquiétudes, il a donc été décidé d’annuler ces épreuves.
Pourquoi maintenir l’oral de français ?
Il s’agit d’une épreuve particulière, pour laquelle les élèves se préparent toute l’année et présentent une liste de textes. Elle pourrait se tenir dans le respect de règles sanitaires strictes si la situation actuelle perdurait. En revanche, afin de tenir compte de la période de confinement et de ses conséquences sur les élèves, la liste des textes pourra être allégée. Elle comprendra au minimum 15 textes en voie générale et 12 textes en technologique, et sera validée par le professeur.
Les évaluations du troisième trimestre compteront-elles dans la moyenne des notes du livret ?
Sous réserve que les conditions et délais de réouverture le permettent, les professeurs organiseront des évaluations au troisième trimestre, comme ils le font habituellement, sur les compétences et connaissances acquises par leurs élèves à cette date et compte tenu bien sûr de la période du confinement. La nature de ces évaluations sera la plus proche possible de celle des épreuves des examens. Les évaluations passées pendant la période de confinement, si elles permettent à l’élève de se positionner par rapport à ses apprentissages, ne seront en revanche pas prises en compte dans le livret.
Tous les autres renseignements: LIEN