La commune de Laudun-L'Ardoise possède un patrimoine historique riche et varié, avec des monuments de périodes très diverses.

laudun01 Le site archéologique du Camp-de-César, dominant majestueusement le terroir, renferme une formidable ville gallo-romaine, dont les fouilles ont mis au jour plusieurs monuments importants, dont un forum, une basilique, une enceinte augustéenne. Près de 1000 ans d'histoire sont inscrits sur ce grand site de 18 hectares. Les recherches annuelles se poursuivent systématiquement afin de dégager peu à peu la structure urbaine de cette ville, occupée depuis le Ve siècle avant J.-C. et progressivement abandonnée vers le VIe siècle après J.-C.

Les nombreuses découvertes (objets de la vie quotidienne, céramiques, sculptures, art funéraire, etc...) sont présentées dans les salles d'exposition permanente du bâtiment de l'hôtel de ville à Laudun. Une présentation détaillée du Camp-de-César et de nombreuses données archéologiques viennent compléter la visite du grand site gallo-romain.

Eglise a Laudun lArdoise  La période médiévale regroupe certains monuments phares tels que l'église Notre-Dame-la-Neuve de style gothique méridional (XIVe siècle) et le château de Lascours (propriété privée), jadis vaste résidence des seigneurs de Laudun. Quelques chapelles romanes parsèment également le terroir.

La Renaissance a laissé quelques belles façades classiques, dont celles de l'Hôtel de Ville et du château de Lascours. La chapelle des Pénitents Blancs (XVIIe siècle) s'inscrit aussi dans cette grande période de l'histoire de l'art.

 

Enfin la commune dispose d'un patrimoine que l'on pourrait qualifier d'industriel, depuis l'aqueduc de Balouvière (XIXe siècle), véritable et curieuse copie de taille réduite du Pont du Gard, jusqu'au port de L'Ardoise, vaste espace en bordure du Rhône ayant donné très tôt dans l'histoire, un des premiers relais de navigation sur le fleuve. De nombreux ponts, lavoirs, moulins témoignent également d'une vie intense sur le territoire de Laudun-L'Ardoise à cette époque.