Règles de sûreté pour protéger les personnes et les biens

Tout au long de l'année, il convient de rappeler ces consignes de prudence et d'insister sur la nécessité d'acquérir un certain nombre de réflexes simples qui aident à se prémunir, notamment, contre les cambriolages.

alarmeA quels moyens recourir pour protéger son domicile?

Equiper sa porte d'entrée d'un système de fermeture fiable, d'un entrebailleur ou d'un viseur optique
Procéder à l'installation de volets, grilles, alarmes ou protections électroniques adaptés et agréés
Confier ses clés à une personne de confiance plutôt que de les laisser sous un paillasson ou dans une boîte aux lettres.

alarme1

Quelle est la conduite à tenir pour éviter une intrusion?

Fermer la porte à double tour même lorsque l'on est présent à son domicile.
Penser à fermer toutes les fenêtres, surtout de nuit et même en période estivale.
Eviter de laisser trainer échelle et outils dans son jardin.
S'assurer de l'identité d'un visiteur avant de l'introduire chez soi.
Placer en lieu sûr et éloigné des accès, bijoux, carte de crédit, sac à main, clés de voiture.


Comment agir en cas d'absence prolongée?

Prévenir ses voisins (ou le gardien)
Faire suivre son courrier ou le faire relever par une personne de confiance. Une boîte aux lettres qui déborde est révélatrice d'une longue absence.
Si possible, demander à un voisin ou un ami de venir régulièrement ouvrir les volets. Ainsi la demeure paraîtra habitée.
Donner l'impression d'une présence grâce à un programmateur commandant par exemple des éclairages, un poste de télévision, une radio.
Dans le cadre des opérations «tranquillité vacances», signaler son absence à la gendarmerie ou à la police municipale qui organiseront des patrouilles pour surveiller votre résidence.
Grâce à la vigilance et à l'adoption de ces précautions, il est possible de réduire le risque lié aux cambriolages des résidences privées. En outre, il faut toujours garder à l'esprit que l'objectif d'un cambrioleur est d'obtenir un maximum de gain en un minimum de temps et avec un minimum d'aléas. En conséquence, plus la tâche est rendue ardue, plus elle est décourageante !
Ces principes ont tout autant vocation à s'appliquer, en les adaptant bien évidemment, aux locaux commerciaux et aux entreprises.

Il est également essentiel d'observer la vie de son quartier, en notant les déplacements inhabituels ou en remarquant des comportements qui peuvent sembler suspects. Il ne s'agit pas de faire du «voyeurisme» mais de repérer et de signaler les agissements douteux ou inquiétants, car ces renseignements sont précieux pour les enquêteurs et peuvent leur permettre d'intervenir ou, par recoupements, de faire aboutir leurs investigations plus rapidement.

Il convient aussi de mettre en garde et sensibiliser les séniors, plus vulnérables, notamment lorsqu'ils vivent isolés ou éloignés de leur famille. Aux conseils précédemment évoqués concernant le domicile, s'ajoutent quelques autres «règles d'or» :
Eviter de détenir trop d'espèces, chez soi, ou sur soi.
Pour les femmes, penser à bien fermer son sac à main et le porter en bandoulière sous le bras.
Ne pas se laisser distraire par des inconnus lors d'un retrait d'argent à un distributeur automatique.
Ne jamais communiquer ses coordonnées bancaires, notamment par e-mail.
Ne pas ouvrir à une personne se présentant, sans rendez-vous, comme un professionnel (plombier, électricien, etc...) et vérifier sa qualité auprès de son entreprise avant de lui ouvrir.

cambriolageEn cas de cambriolage :

Prévenez immédiatement le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie du lieu de l'infraction.
Avant l'arrivée des policiers ou des gendarmes, ne toucher à aucun objet, porte et fenêtre, interdire l'accès des lieux à toute personne, sauf cas de nécessité.
Déposer plainte (se munir d'une pièce d'identité) auprès du commissariat ou de la gendarmerie.
Faire opposition sur chéquiers et cartes de crédit auprès de votre organisme bancaire.
Déclarer le vol à l'assureur.