Travaux de Débroussaillement de la Colline Piedaillan

MISE EN CONFORMITE DES PARCELLES COMMUNALES AU REGARD DES OBLIGATIONS LEGALES DE DEBROUSSAILLEMENT :

Les travaux de débroussaillement de la Colline Piedaillan débuteront le vendredi 26 avril 2019.

Il s'agit dans un premier temps de procéder à l'abattage sélectif des pins d'alep dont les caractéristiques structurelles sont favorables à la montée en puissance et au développement du feu ainsi qu'à la propagation des incendies de forêt. Par la suite, la végétation arbustive (essentiellement des lauriers tin) sera traitée. Cette intervention ne fait pas partie du Chantier Forestier en cours sur la commune depuis 2017, mais d'un programme pluriannuel destiné à la mise en conformité des parcelles communales au regard des obligations légales de débroussaillement.

Le prélèvement de pins d'alep demande l'emploi de matériels spécifiques qui en début de chantier effectuent un travail grossier et peu esthétique. Pour rendre au sous -bois son aspect accueillant, il faudra attendre la phase de finition qui consistera au broyage des résidus de coupe et au débroussaillage au sol.

Pour tout renseignement Service Environnement 04 66 50 81 57.

photo 3 old

photo 2 old

Campagne de lavage des bacs 2019

A partir du 10 avril 2019, première campagne de lavage des bacs, seuls les bacs supérieur ou égal à 660 litres seront vidés et lavés par le prestataire ; La date de lavage sera inscrit sur l'étiquette colée au bac.

La deuxième campagne se fera après la saison touristique.

image BAC OM

Chantier d'insertion

 

Image chantier

CHANTIER D'INSERTION avec l'association «Passe Muraille» au Lieu-Dit PUECH VELIN

Dans la continuité du chantier forestier Lieu-Dit «Puech-Velin», la commune de Laudun- L'Ardoise a proposé à l'Agglomération du Gard Rhodanien (dans le cadre des chantiers d'insertion menés par celle-ci), la réhabilitation d'une borie¬qui mérite que l'on lui porte un peu plus d'attention.

L'association « Passe Muraille » s'est vue confier cette rénovation de petit patrimoine. L'intervention se déroulera à partir du mardi 24 juillet 2018 lieu-dit Puech Velin.

À cette date, vous pourrez vous rendre sur place et encourager une équipe motivée qui, nous n'en doutons pas, redonnera à notre borie un petit coup de jeune, qui lui permettra un jour peut-être, d'abriter à nouveau un berger:la municipalité souhaitant réintroduire le pastoralisme à Laudun-L'Ardoise.

Une seconde action, sera menée à l'automne. Cette fois-ci, il s'agira de la végétalisation de cette parcelle communale qui a été débroussaillée et qui sera plantée de nouvelles essences résistantes à la sécheresse et moins sensibles aux incendies de forêt.

Renseignement: «Service Environnement » 04 66 50 81 51

¬¬ borie (f) : francisation du terme provençal bóri (masculin), employé au XIXe siècle uniquement dans le sens péjoratif de "masure", de "cahute" (comme l'indique Frederic Mistral dans son Tresor dóu Felibrige) après avoir désigné une "ferme" aux XVIIe et XVIIIe siècles (ainsi que l'attestent la toponymie et les documents d'archives), le mot borie, pris dans l'acception nouvelle de "cabane en pierre sèche", a été popularisé par certains archéomanes provençaux de la 2e moitié du XIXe et du début du XXe;ce contresens, qui réserve aux vestiges de l'habitat rural saisonnier ou temporaire une appellation qui ne s'appliquait qu'à l'habitation permanente, a été repris par Pierre Desaulle dans les années 1960 avec son livre "Les bories de Vaucluse" (3), par Pierre Viala dans les années 1970 avec son musée de plein air "Le village des bories" (4) et enfin par le Parc du Luberon dans les années 1990 avec son livre touristique "Bories" (5); la vogue du terme a même gagné le Périgord dans les années 1970, non sans y entrer en conflit avec l'acception d'"exploitation rurale", de "ferme isolée" à laquelle ce mot était cantonné jusque là dans cette région